mercredi 17 juillet 2013

Trop d'informations tue l'information

Il est de moins en moins rare d'entendre ou de lire "Trop d'informations tue l'information". Le Big Data, l'infobésité, etc sont placés à la mode. Alors ces deux derniers concepts sont intéressants, dans le premier on fait référence à la "donnée" et dans e second à l'"information" et il convient de faire la différence.

En effet, ce qui augmente terriblement, c'est le nombre des données. Toutes les données sont de l'information? Oui et non. Plus Non que oui. 
Toutes ces données ont beaucoup de défauts:
  • elles ne sont pas toujours vraies
  • elles ne sont pas toujours vérifiables
  • elles ne sont pas souvent structurées
  • elles sont dupliquées
  • elles ne sont pas souvent pertinentes
On s'aperçoit bien que toutes ces données contiennent beaucoup de bruit! Il serait plus juste de dire donc 
"Trop de données tue l'information". 

Ensuite il ne faut pas non plus penser qu'il s'agit ici d'un phénomène nouveau. Cela fait bien longtemps qu'il n'est plus humainement possible de digérer le volume disponible de données et même d'information. Mais il ne fat pas se lamenter, même s'il est triste de penser à tous les livres qu'on souhaite lire en sachant qu'il faudra faire des choix. Cela a le mérite de nous obliger à définir nos objectifs et nos priorités!

Il en est de même dans la veille. Avant d'extraire de ces données non structurées et noyées dans le bruit, les informations pertinentes pour nous,, il nous convient de préciser nos objectifs.

Une fois les données brutes raffinées, il restera encore à analyser l'information pour produire de la connaissance. Mais cela est une autre histoire...