samedi 26 juillet 2014

Perception sociale des Ecoles de Commerces en France

Des rankings sur les écoles de commerce, il en existe beaucoup, en France et à l'international. Tout le monde y va de son classement des meilleures Business Schools du monde...
Ils se basent en principe sur la qualité réelle de la formation dispensée, de la recherche, sur des enquêtes plus ou moins sérieuses sur la salaire à la sortie de l'école, etc.

Ici nous proposons un ranking bien différent:  un classement selon la perception sociale mesurée sur Internet et les réseaux sociaux. L'image d'une école dans l'opinion des internautes n'a pas autant d'importance que celle des futurs employeurs? Peut-être...
Mais sur le devenir d'une école, certainement, car les Business Schools aujourd'hui se livrent une lutte acharnée pour retenir les meilleurs élèves. Certaines, comme France Business School ont même essayé l'originalité. Beaucoup, comme cette dernière, ont du fusionner!

Dans notre ranking, nous avons eu des surprises. Que HEC Paris arrive en tête de notre classement n'en est pas une du tout, mais que d'autres écoles prestigieuses obtiennent un Indice de Perception Sociale (Indice IPS de postanalytics) qui les placent en dessous d'autres écoles en chamboulant l'ordre habituel des rankings traditionnels nous a paru fort intéressant.



Grenoble Ecole de Management ou Toulouse Business School arrivent par exemple dans le haut du classement, après HEC Paris bien entendu.

Notre étude ne serait pas très intéressante si elle se limitait à établir un simple classement. D'ailleurs ce classement n'est qu'une synthèse de la perception sociale de plusieurs critères (Formation, Campus, Ouverture internationale, Prestige, Réseau d'anciens, Sélection/Concours).

Nous pouvons observer cet indice postanalytics de perception sociales critère par critère.
Regardons par exemple l'IPS relatif à la formation:


Si nous regardons également école par école, nous pouvons détecter rapidement les faiblesses. Pour donner un exemple qui ne surprendra pas, Paris Dauphine malgré une forte notoriété (volume d'information) obtient relativement un assez mauvais Indice de Perception Sociale car la pertinence de ce volume d'information n'est pas aussi bonne et le sentiment est parfois négatif. Nous voyons tout de suite que le point faible (car le plus durement critiqué) porte sur le Campus:


A propos de la méthodologie:
Cette étude a été réalisée sur une période d'une semaine au mois de juillet 2014. 15 écoles ont été choisies puis analysées suivant plusieurs critères (Formation, Campus, Ouverture internationale, Prestige, Réseau d'anciens, Sélection/Concours).
Seules on été pris en considération les contenus français (en France et en français), ce qui n'a visiblement pas profité à l'INSEAD par exemple qui communique beaucoup en anglais.
Pour chaque critère, il a été mesuré un indice de notoriété, un indice de pertinence et un indice de sentiment. L'indice de perception sociale IPS est une synthèse de ces trois indices.