mardi 2 décembre 2014

Optimisme des politiques français

Nos politiques lorqu'ils s'expriment, directement ou à travers les personnes qui gèrent leurs canaux sur Internet (twitter, etc) usent de mots négatifs (vieux cons, menteur, scandale, corrompu, haine, etc) ou positifs (victoire, espoir, joie, gagner, offrir, etc).
Les messages (articles, tweets, commentaires, etc) qui les mentionnent choisissent également un langage positif ou négatif, parfois de façon inconsciente...


Le graphique ci-dessus nous montre les résultats d'une analyse menée le 01/12/2014 sur les messages concernant 10 politiques français.
Les colonnes vertes nous montrent l'importance des messages utilisant des mots positifs, les colonnes rouges font de même avec les messages employant des mots négatifs.
On y voit un indicateur qui peut varier de 0 à 1000 et qui est la résultante du volume de messages et de l'impact de ces derniers.

En dessous de chaque politique, on peut voir la différence entre indicateur positif et négatif, divisée par la somme de ces indicateurs, multipliée par 100.
Si un politique n'avait que du vert il obtiendrait: 100
S'il obtenait autant que de vert que de rouge, il aurait 0
S'il n'avait que du rouge, il obtiendrait -100

Nous voyons que Arnaud Montebourg est le plus positif de tous et que seulement deux politiques sont dans le rouge;  Alain Juppé et François Fillon.

On notera aussi que Nicolas Sarkozy occupe tout l'espace, au moins en cette journée du 1er décembre 2014, et que Jean François Copé est très discret.

Le problème, comme on l'a signalé, c'est de n'avoir observé qu'une seule journée qui en fonction de l'actualité politique va mettre à jour un scandale qui va toucher telle personne ou bien célebrer la victoire de telle autre à une élection.
Regardons par exemple la photo de la journée suivante, celle du 2 décembre:


On peut observer des résultats bien différents!
Montebourg, avec la vente de son appart 480K€ plus cher que ce qu'il avait déclaré un an plus tôt est tout de suite sanctionné par exemple!

Conclusion:
Méfions nous des monitorisations trop courtes comme des sondages qui ne sont que des photos à un moment donné et qu'il est difficile d'exploiter.

Nous publierons des photos comme celles-ci sur le compte twitter e_perception et surtout des graphes d'évolution et des résultats sur des péeriodes plus longues...