mercredi 9 septembre 2015

Damien Lempereur à l'abri des attaques

Le candidat Damien Lempereur aux élections régionales de décembre 2015 dans la nouvelle grande région Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon fait figure d'outsider et donc ce n'est pas une cible évidente pour les candidats qui espèrent faire un bien meilleur résultat que lui.

Regardons ce graphique qui propose 3 indicateurs:




Nous observons que le sentiment est très positif pour Damien Lempereur, meilleur que pour les  4 autres candidats (dans le désordre: Carole Delga, Philippe Saurel, Louis Aliot et Dominique Reynié).

Cependant son indicateur de perception social (IPS postanalytics) est le deuxième plus faible!
Cela s'explique par:

  • D'une part le sentiment est positif car le candidat n'est pas la cible des critiques et des attaques. Donc les mentions sont en général celles des sympathisants / militants ce qui explique cette différence de sentiment
  • D'autre part, n'étant pas un sujet aussi notoire que les autres, il y a moins de mentions et de reprises et l'impact total reste bien plus faible.
Il est fort à parier que si sa perception objective montait, il deviendrait alors de plus en plus la cible des critiques et qu'en contrepartie le sentiment baisserait.

Nous voyons combien ce jeu d'indicateurs permet d'analyser tous ces aspects, de les mesurer et de voir comment ils évoluent dans le temps tout en se comparant avec les autres adversaires politiques.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire